10 Leçons tirées de 15 ans de conception de produits innovants (Partie 2)

Cet article est la deuxième partie d’une série consacrée aux leçons que nous avons tirées de 15 années passées à l’Agence Spatiale Européenne “ESA” et à travailler sur de nombreux projets d’innovation. Vous pouvez trouver la première partie ici. (lien)

Leçon 6 : Comprendre les enjeux financiers d’un produit hardware

Les outils modernes permettent de lancer des apps et des softwares sans connaissances en programmation. Un nouveau produit “virtuel” est donc accessible à tous. Pour le hardware, les produits physiques, c’est assez différent. 

Pour avoir un proof of concept ou un prototype de votre produit, vous pouvez le designer puis l’imprimer en 3D pour tester l’attrait du marché. Ce sont les premiers pas d’un long, passionnant et coûteux voyage pour atteindre le produit industriel. 

En moyenne, un produit hardware basique demande environ un an et 100.000 euros de coûts d’investissement, depuis la phase de conception jusqu’à la production en masse. Pour les produits complexes, plusieurs centaines de milliers/millions d’euros.

Avant de se lancer dans le développement d’un produit physique, il est nécessaire de définir les étapes de développement, les coûts financiers que cela va engendrer ainsi que les compétences à internaliser et celles à externaliser pour la bonne mise en place du nouveau produit.

Leçon 7 : Le design au service du business et de l’ingénierie 

Faire un design pour la beauté de l’objet a beaucoup de sens dans l’industrie de l’art. Par contre, lorsque l’objectif est de créer un business, il est nécessaire d’intégrer très tôt dans le projet : 

  • les enjeux marché et financiers (coût d’investissement, coût unitaire, …) 
  • les enjeux d’ingénierie (intégrer la faisabilité technique du produit, techniques de fabrication, assemblage, maintenance) 

Avancer trop rapidement dans une phase créative sans prendre en considération ces considérations peut se révéler risqué et nuisible pour le futur de votre projet. 

Un produit doté d’un beau design ne sera pas forcément un produit commercialisable.

Leçon 8 : Ne pas intégrer l’ingénierie suffisamment tôt

Trop souvent nous avons entendu beaucoup d'histoires similaires de la part de nos clients : 

ils ont engagé un ensemble de designers indépendants ou inexpérimentés dans le but d'économiser de l'argent et de rapidement avoir un beau design, mais cela a finalement conduit à une mauvaise qualité du produit, à un manque de responsabilité lorsque les choses se sont détraquées, à une fuite d'informations vers les concurrents ou à un vol de propriété intellectuelle (PI).

Cela peut être tentant, mais engager des designers inexpérimentés qui n’ont pas de compétence en ingénierie industrielle, en particulier pour les nouvelles technologies, augmentera inévitablement le coût final et retardera le développement du nouveau produit. 

Faire appel à une entreprise qui intègre à la fois le design et l’ingénierie permet aux entrepreneurs de réduire le risque lié à la création de leur produit, d’assurer une qualité optimale et de réduire les délais.

Leçon 9 : Choisir des partenaires flexibles et réactifs

L’importance du choix des partenaires est l’une des clés du succès d’une entreprise.

Un entrepreneur vient nous voir après une mésaventure catastrophique pour son projet. Il a créé un prototype de son produit physique grâce à ses économies, l’a pré-vendu et convaincu des investisseurs. 

Puis tout s’écroule. Le partenaire de production ne communique aucune information sur les délais, il n’est pas aussi flexible qu’annoncé et il a privilégié un client plus important dans son carnet de commandes, repoussant la production de plusieurs semaines. Une éternité pour un projet en démarrage. 

Vous voulez savoir comment définir un partenariat adéquat pour votre projet ? Nous avons réuni nos “tips & tricks” dans cet article.

Leçon 10 : Le premier produit parfait n’existe pas

Reid Hoffman, fondateur de LinkedIn : “Si vous n'êtes pas embarrassé par la première version de votre produit, vous l'avez lancé trop tard.”

L'une des leçons les plus importantes que nous avons apprises est qu’il est primordial de simplifier au maximum le développement d’un premier produit.

De l’iPhone de 2007 à l’iPhone 12, il y a un monde de différence. 

La complexité du produit peut être un piège mortel pour les nouveaux entrepreneurs et les startups ! De nombreux entrepreneurs pensent devoir créer le produit parfait avec 100% des fonctionnalités qu’ils imaginent. Indice : ce n’est pas l’approche qui leur permettra de réussir. 

La conception de produit a évolué : on se focalise sur les éléments qui apportent le plus de valeur aux clients ou utilisateurs finaux. 

Pourquoi ? L'ajout d’une fonctionnalité mineure peut augmenter de façon spectaculaire le coût de développement d’un produit et le temps nécessaire pour le mettre sur le marché.

Par exemple, la position d'un bouton peut engendrer le besoin de moules d'injection plus coûteux et faire dépenser des milliers d’euros supplémentaires.

Conclusion : Le monde du produit physique est plein de barrières qui valent la peine d’être franchies

Au travers de cette série de leçons, nous vous avons partagé notre expérience de la conception de produits physiques. Le chemin est dur mais pas infranchissable. Un bon guide peut vous aider à avancer plus rapidement et à mesurer les risques que vous prenez. 

Au plaisir d’échanger sur le monde fascinant du hardware et du produit physique !

L’équipe de 1POINT61.

Don't miss these stories: